Festival du Court Métrage de Clermont – Ferrand • Prix du Public Meilleur film étranger | 1985

Prix du Court Métrage Festival de Figueira da Foz | 1985

Cet hiver-là il ne tomba aucune neige sur Saint-Florent-le-Vieil. Mais il fit grand froid.

Selon la coutume, Aélia, la jeune épousée, est poursuivie par toute la noce. Elle se réfugie dans l’église à peine quittée. Soudain elle découvre la froide présence d’un gisant de pierre. Les mois ont passés. Aélia semble bien sur ses gardes face à son mari. Le village cancane. Un jour, elle voit s’accoupler deux paons blancs. Le lendemain, elle se donne au gisant. Elle est prise dans un immense éblouissement.

Avec • Donatella Fanfani, Oers Kisfaludy, Marie-Luce Felber

La critique

“La jeune suisse Dominique de Rivaz nous conte l’histoire d’une femme du moyen-âge, Aélia, prise d’amour interdit et pudique pour un homme de pierre. Film onirique, mystique, dont chaque plan est une peinture, une composition de chair et de pierre, aux limites du maniérisme mais sans préciosité. ”

Les Cahiers du CinémaSeptembre 1986

“C’est beau, c’est intelligent et d’un érotisme pudique. ”

La SuisseOctobre 1985
https://www.youtube.com/watch?v=UHcDA98GYQ8