flagge_deutschlandflagge_frankreich

 

 
PDF Drucken E-Mail
Geschrieben von: Administrator   
Dienstag, 22. Dezember 2015 um 11:15 Uhr

12 FÉVRIER - 1 MAI 2016
FEMME NON-RÉÉDUCABLE
MÉMORANDUM THÉÂTRAL SUR ANNA POLITKOVSKAÏA
MISE EN SCENE DOMINIQUE DE RIVAZ
JEU DOMINIQUE BOURQUIN
Texte Stefano Massini

 

Texte: Stefano Massini - Mise en scène: Dominique de Rivaz

 

Téléchargement

Dossier de presse

Revue de presse

 

 

 

 

 

 

 

Anna Politkovskaïa. Un jour ce nom a claqué dans nos vies.

 Le 7 octobre 2006, nous avons découvert sa silhouette frêle, ses cheveux gris et appris que ce petit bout de femme, journaliste russe et militante des droits de l’homme, venait d’être assassinée dans son immeuble à Moscou. Parce qu’elle avait, sans relâche, observé et raconté ce qu’elle voyait et savait du conflit tchétchène.
Comme la plupart d’entre nous, Stefano Massini, écrivain italien, entend parler pour la première fois d’Anna Politkovskaïa le jour de sa disparition. Et l’histoire de cette femme «non rééducable» - terme utilisé par un membre du bureau de la Présidence russe pour désigner les ennemis de l’État impossibles à ramener à la raison, ne l’a plus lâché.
Dominique de Rivaz, cinéaste, écrivaine, journaliste, passionnée de la Russie qu’elle connaît intimement, a croisé le texte de Stefano Massini et décidé d’ajouter une corde à son arc : elle deviendra aussi metteure en scène, pour faire entendre ce texte kaléidoscopique dans lequel le parcours d’une femme exceptionnelle se découvre dans un bruit de verre brisé, celui des blessures du peuple tchétchène.

La comédienne Dominique Bourquin porte le texte de Stefano Massini dont la juste ambition est de redonner voix à Anna Politkovskaïa tout en permettant au spectateur, invité à suivre la journaliste sur le terrain, de mesurer le courage et le sacrifice d'une authentique résistante.

 

Pitch

Trop lointaines ou trop longues, il est des guerres qui n’intéressent personne. À Grozny, la guerre est finie, officiellement, mais derrière les mitraillettes et les chars, la Russie est toujours là. Unique journaliste russe à avoir couvert la guerre en Tchétchénie, Anna Politkovskaïa, non-rééducable, du titre que lui donne l’état major russe, n’est plus là pour juger. Régulièrement menacée, elle revient sans cesse sur le terrain, rapportant les propos de ceux qui témoignent – au péril de leur vie. En octobre 2006, la journaliste est retrouvée assassinée dans la cage d’escalier de son immeuble à Moscou.

Anna Politkovskaïa est en chair et en os dans chacun des extraits de ce texte à fragmentation, dans ces brèves séquences qui portent jusqu'au bout l'âpreté de son combat pour la défense des droits de l’homme.

La pièce traite avec effroi et lucidité de deux camps qui se déchirent. Grozny dévastée, le bonheur insensé d’avoir de l’eau courante, le réveil dans un lit d’hôpital après une tentative d’empoisonnement… Les lettres disent l’indicible, la violence du dehors.
Stefano Massini impose une langue radicale et glaciale. Il a reçu, en 2005, le Premio Pier Vittorio Tondelli, le plus important prix de dramaturgie contemporaine en Italie.

 

Communiqué de presse

Dominique de Rivaz, cinéaste, écrivaine, photographe, passionnée de la Russie qu’elle connaît intimement, a croisé le texte Femme non-rééducable de Stefano Massini. Ce monologue sur la vie et la mort d'Anna Politkovskaïa l'a atteint au plus profond d'elle-même ; elle décide d’ajouter une corde à son arc et elle deviendra aussi metteure en scène pour faire entendre ce texte kaléidoscopique dans lequel le parcours d’une femme exceptionnelle se découvre dans un bruit de verre brisé, celui des blessures du peuple tchétchène.

Confronter le spectateur à la violence et au déséquilibre du monde, à une écriture d’aujourd’hui résolument originale qui se joue des genres et des styles - poétique, politique, historique, brute - tel est l'enjeu de cette première mise en scène de Dominique de Rivaz.

La comédienne Dominique Bourquin porte le texte de Stefano Massini dont la juste ambition est de redonner voix à Anna Politkovskaïa tout en permettant au spectateur, invité à suivre la journaliste sur le terrain, de mesurer le courage et le sacrifice d'une authentique résistante.

Une comédienne seule en scène. Un monologue. Mots rares, pesés, précieux de la journaliste disparue. Une scène nue dont le seul élément est une rampe d'escalier en fer forgé et un néon qui zèbre l’espace: immeuble de Moscou où Anna Politkovskaïa a été assassinée ou immeuble bombardé de Grozny ?

À l'heure où Poutine se joue de l’Ukraine, où les défenseurs de la démocratie et des droits de l’homme se font assassiner à Moscou, où la Tchétchénie est laissée à elle-même sous le joug stalinien de Ramzan Kadyrov, dictateur à la solde de Moscou, la pièce de Stefano Massini indéfiniment se réactualise.

La première de la création Femme non-rééducable dans une mise en scène de Dominique de Rivaz aura lieu le vendredi 12 février 2016 à 20H15 au Théâtre populaire romand (TPR) à La Chaux-de-Fonds et sera suivie par une tournée dans les principales villes de Suisse romande,  ainsi qu'à Berne, jusqu'au 1er mai 2016.

 

Lieux et dates

LA CHAUX-DE-FONDS – TPR Beau-Site
Ve 12.02 20.15 / Sa 13.02 18.15 / Di 14.02 17.15

NEUCHÂTEL – CCN Le Pommier
Ma 16.02 20.00 / Me 17.02 20.00

LAUSANNE – La Grange de Dorigny
Je 03.03 19.00 / Ve 04.03 20.30 / Sa 05.03 19.00 / Di 06.03 17.00

GENEVE – Théâtre du Galpon
Sa 12.03 20.00 / Di 13.03 18.00

SION – Le Petithéâtre
Je 17.03 19.00 / Ve 18.03 20.30 / Sa 19.03 19.00 / Di 20.03 17.00

MONTRICHER (VD) – Fondation Jan Michalski
Ve 08.04 20.00

GIVISIEZ / FRIBOURG – Théâtre des Osses
Je 14.04 19.00 / Ve 15.04 20.00 / Sa 16.04 20.00 / Di 17.04 17.00
Je 21.04 19.00 / Ve 22.04 20.00 / Sa 23.04 20.00 / Di 24.04 17.00

BERNE – Zytglogge-Theater
Je 28.04 19.00 / Ve 29.04 20.00 / Sa 30.04 20.00 / Di 01.05 19.00

 

 

Dominique de Rivaz et Dominique Bourquin,
Leurs associations « Mise en Scène » et « Le théâtre pour le moment »

remercient

La Loterie Romande / La Corodis / Le Canton de Neuchâtel / La Ville de La Chaux-de-Fonds / La Banque Cantonale Neuchâteloise / L’État du Valais / La Fondation Michèle Berset / La Fondation Jan Michalski / La Fondation Emilie Gourd / La Fondation Ernst Göhner / La Fondation Stanley Thomas Johnson / La Société Suisse des Auteurs / Le Théâtre Populaire Romand / Les Amis de L’Alliance Française de Berne / La Fondation du Casino Neuchâtel / La Bourgeoise de Berne

Irina Solomatina Tissot

pour leur soutien à la réalisation et mise en scène du texte de Stefano Massini





 

Zuletzt aktualisiert am Sonntag, 29. Mai 2016 um 19:41 Uhr